« Les brouilleur d'onde se vendent bien auprès des particuliers », explique la responsable d’un magasin en ligne. Les acheteurs s’en procurent pour différentes raisons : « pour une utilisation dans les transports en commun ou les lieux publics. On rencontre également des parents qui souhaitent que leurs enfants ne puissent plus communiquer lorsqu’il est l’heure de dormir ou encore des professeurs qui veulent éradiquer le portable des classes. »

Tous ces cas de figure, aussi justifiables soient-ils, sont hors-la-loi.

« Les brouilleurs d’ondes sont interdits en France », rappelle Jean-François Hernandez, attaché de presse de l’ARCEP. Une seule exception existe et elle s’adresse « aux établissements pénitentiaires et aux salles de spectacle. » Ce n’est pas une décision arbitraire. Maître Frédéric Forster, avocat à la Cour d’Appel de Paris, explique que ce qui est interdit par la loi c’est l’action de l’appareil. « Il est interdit de brouiller les fréquences des opérateurs téléphoniques. Ils sont les seuls à pouvoir les utiliser. Ils payent pour cela. » De fait, brouilleur les fréquences radioélectriques « porte atteinte aux opérateurs et à leur obligation de qualité », poursuit-il.

Alain (de Moulins), prénom d’emprunt, sort un brouilleur portable de sa poche. Acheté en Chine « sans scrupule » pour un prix de l’ordre de 50 euros selon nos informations. « Il ne faut pas prendre du trop bas de gamme, sinon le rayon de portée est ridicule. L’idéal, c’est de se mettre à une bonne dizaine de mètres pour ne pas être repéré ».

Si l’objet est sympathique, son utilisation ne l’est pas. Alain avoue, sans rougir, se servir du boîtier à des fins délictueuses. Il fait partie de la cohorte des « mouse jackers », ces pirates de la route qui font exploser sans bruit, le vol de voitures sur Lille. Plus 12 % en un an. Le principe est simple et a été testé en direct. Le brouilleur de voiture rend impossible la liaison entre votre propre clé de voiture et le récepteur installé à son bord. Pour peu que l’automobiliste soit distrait (en courses ou pressé de rentrer chez lui) et le tour est joué. « Contrairement à ce qu’il imagine, aucune des portières n’est fermée lorsqu’il s’éloigne. Soit on pique ce qu’il y a dans la voiture, soit on pique la voiture avec une petite valise électronique qui reprogramme la clé. »

Selon Alain, ces boîtiers partiraient comme « des petits pains au marché noir », « 150 euros à Wazemmes ». Sa seule crainte est « de voir les douanes intercepter des paquets douteux en provenance de Chine ». Les brouilleur GSM voitures dérobées seraient ensuite revendues en Belgique, alimentant le marché des pièces détachées. Ce type de vol « s’est développé à mort à Lille depuis l’année dernière », glisse Alain, même si d’autres méthodes plus brutales subsistent.

Voler une voiture est plus facile qu’avant

« Avec les évolutions techniques, on arrive à faire un peu de tout. Le vol de voiture reste facile, voire encore plus facile qu’avant. Il suffit de cliquer sur trois boutons, plus besoin de forcer les portes… », confirme Mathieu Gruszczynska, technicien au garage Del Fabro, rue de Bapaume à Lille. Lui sait de quoi il parle. À l’aide sa valise « bridée », sertie d’une clé d’origine, il reprogramme les fleurons d’une grande marque française avec une confondante lucidité. « Ces brouilleurs se vendent ouvertement sur Internet, dans les casses. Le voleur trouve tout ce dont il a besoin » pour pirater les systèmes électroniques de verrouillage centralisé.

Quant au « traceur », parade brouilleur Haute puissance censée retrouver le véhicule dérobé, il semble contournable. « On sait où ils se trouvent et donc on les arrache », lâche Alain. « Quand la voiture est dans un conteneur en métal, le signal ne passe plus », complète le garagiste. Avec le matériel adéquat, il est possible de « voler quasiment tous les véhicules », y compris les plus luxueux… C’est l’histoire d’un 4X4 BMW « désossé à Bruxelles ».

Aujourd’hui, j’ai reçu mon petit paquet expédié depuis Hong Kong. (Soit deux semaines après la commande)
Dans le colis, une notice (anglais et chinois…) la montre espion hd et un câble de transfert qui sert également pour recharger l’appareil. Le tout protégé par un petit papier bulle. Rien à dire, le vendeur est sérieux.

 

mini camera
La caméra espion est en fait une fausse clé de voiture. Vous pouvez donc vous prendre pour James Bond et filmer en toute discrétion votre collègue de boulot en train de se curer le nez. Sinon, vous pouvez faire comme moi et monter le petit objet sur votre moto pour filmer vos exploits sur le bitume.